à la Une

First blog post

This is the post excerpt.

Publicités

This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

post

Ma douce Rose 🌹 🌹

Ma main dans tes cheveux
Mordre dans tes lèvres
Le désir qui brûle dans nos yeux
Comme elles me manquent ces nuits sans trêves

Dans le silence de la solitude
Quand pèse lourd le poids des remords
Dans ma tête passe en boucle ton sourire que je remémore
Comme elle me manque la chaleur de ton corp à mi-nuit

Si la flamme dans nos yeux meurt dans les ténèbres
Et que disparaissent les étoiles, ces  astres aussi célèbres
Tu seras ma luciole, pour me guider dans l’obscurité

Quand s’évaporent, en nous ces sentiments qui bouillonnent
Emportées par le temps, même les roses fanent
Et si l’amour est ce que tu cherches
J’irai au bout du monde pour te trouver

Cet amour qui s’envole très haut dans les nuages
Le désir qui se cache dans l’ombre des feuillages
Disparaissent nos sentiments, que la colère cisaille
J’ai le coeur sur la main depuis que tu es partis

En moi quelque chose s’est arrêté
Mes nuits sont froides et sous mes draps dort un air glacial
Si nos rêves ne sont plus que de lointains brasiers
Sous le vent j’attiserai le feu

Sans toi je perds mes repères
Je ne suis qu’un grain de sable dans cet univers
Si je n’étais qu’une petite étoile
Pour toi je serai plus brillant que le soleil

Ecrivaindedemain✍️✍️✍️

Ma douce rose

Tu es ma perle
Ta peau est douce et frêle
Tu es ma précieuse muse au sourire désarmant
Tel un volcan,  bouillonne en moi un désir ardent

Tu es magnifique
Tu as quelque chose de magique 
Près de toi je perds mon calme et ma tête
Tu es mon étoile, ma reine

Ton visage brille dans la pénombre
Tel un diamant lumineux et séduisant
Il m’hypnotise et me fige telle une glace 
Tu es la déesse de la beauté et de l’élégance

Tu illumines mes nuits de mille couleurs
De mille manières, tu m’envoutes et réveilles en moi le prédateur
Tu es mon amour, mon ange protecteur

Tu combles ma vie de bonheur à chaque seconde
Tu es ma douce et belle colombe
Et jamais il n’y aura une seconde
Avec toi,  je resterai jusqu’à la tombe

Je te porterai sur mes ailes
T’amener jusqu’au septième ciel
Je traverserai même les océans
Tant mieux si j’y reste en essayant

Si la flamme dans mes yeux s’éteint un jour
Sache que mon coeur serait arrêté pour toujours
Si la vie te joue des tours
Je serai ton clown de minuit

BALDE Ismaila

Sortez de votre zone de confort

« Là où se limite votre ta zone de confort, commence l’essence de la vie »

« Si vous voulez réussir, commencez par faire votre lit le matin avant de sortir  » disait un amiral de la marine Américaine.

Ceci peut paraître ridicule ou porter à confusion. C’est vrai, comment faire un simple lit peut-il nous aider à réussir dans la vie, à réaliser nos rêves et à atteindre les étoiles ?

Comment peut-il nous aider à devenir une meilleure version de nous même ?

Ce n’est peut être qu’une folie ou de belles paroles enveloppées dans de beaux mensonges.

Peut être bien !!!

Il est important de savoir que la première bataille que l’on mène chaque jour, est de pouvoir surpasser la paresse et toutes ses excuses pour sortir du lit et faire face aux innombrables épreuves qui se présenteront tout au long de la journée.

Faire son lit, est l’une des premières épreuves de qu’il réussir chaque jour. Vous me direz que cela n’en est pas une et vous auriez certainement raison s’il était vrai que tout le monde réussissait à le faire chaque jour. Mais vous êtes d’accord avec moi que ce n’est pas si simple.

Le second conseil est :

Sortez de votre zone de confort !

Voilà un problème que rencontre beaucoup de personnes qui aspirent réussir. Mais qu’appelle-t-on « zone de confort » ? Pourquoi nous empêche-t-elle de réussir ?

Voilà des questions qui méritent des reponses claires.

Premièrement, une zone de confort est un endroit où on passe beaucoup de temps, soit à ne rien faire ou à se distraire. Celà peut être vorte chambre, dehors avec des amis paresseux qui aspirent qu’à se distraire et ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez.

Elle nous empêche d’avancer, d’explorer, de devenir meilleur et poursuivre et réaliser de grand rêves. Elle nous maintient dans une prison invisible qui éteint la flamme qui brûle en nous et nous restons enchaînés dans un perpétuel recommencement.

Si vous voulez réussir, vous devez être curieux, explorateur (cherchez de nouvelles aventures, de nouvelles expériences ) et surtout visionnaire. Vous devez vous débarasser de vos anciennes habitudes qui ne vous ont jusqu’à présent pas apporté grande chose.

Le grand savant Einstein Elbert disait ceci « Répéter la même chose et s’attendre à un résultat différent est définition même de la folie ».

Vous devez adopter de nouvelles habitudes, de bonnes habitudes qui vous permettront d’améliorer votre vie, de la transformer et de la faire briller telle une lampe dans l’obscurité.

Vous devez appliquer de nouvelles méthodes, avoir une nouvelle vision, de nouvelles objectifs, de nouveaux rêves à réaliser et être motivé, déterminé à franchir tous les obstacles qui se présenterait devant vous.

BALDE ismaila

Osez affronter vos peurs !!!

Comment vaincre sa peur ?

Cette question taraude les esprits de plus d’un.

Chacun a une peur intérieur qui sommeille en lui et qui se manifeste souvent différemment. Elle est propre en chacun et elle est souvent provoquée soit par une situation que nous avons vécu, soit par une croyance populaire.

C’est un sentiment obscure et néfaste pour notre cerveau qui nous pousse à nous replier sur nous même, en refusant toute nouvelle confrontation. On se renferme dans un « château ». Elle nous trouve toujours des excuses pour ne pas affronter la réalité et par conséquent nous empêche d’avancer vers de nouvelles horizons.

Certains n’osent pas parler devant plusieurs personnes parce que la peur leur fait croire qu’ils feront des fautes graves dans leur discours et du coup le public se moquera d’eux.

D’autres n’osent pas parler à une jolie fille parceque la peur leur fait croire qu’ils vont se prendre un râteau, du coup elle leur de ne rien lui dire.

La vérité, c’est qu’on a tous peur de quelque chose, peu importe ce que c’est et c’est normal. En faite la peur est un mécanisme d’auto défense du cerveau.

Imaginez le cerveau, c’est comme un ordinateur et la peur comme un programme informatique. Le cerveau obéit aux ordres que vous lui donnez et ne lit que les programmes que vous lui apprenez à lire. Il enregistre et classifie les choses (ordres) selon votre volonté. Si vous voyez quelque chose ou qu’un jour vous êtes confronté à quelque chose et que vous ordonnez à votre cerveau de l’enregistrer et de le considérer comme un programme néfaste (un virus), il va directement le faire. À chaque que vous serez confronté à la même chose ou le même situation, direction votre cerveau va déclencher le processus d’auto défense défense car il le considérera comme nuisible pour vous . C’est là que vous entendez cette petite voix dans votre tête et votre coeur se mettre à battre de plus en plus vite et de plus en plus fort. Vous aurez l’impression de vous etouffez.

Le seul moyen sûr et certain, le seul remède contre la peur est de l’affronter et non de la fuire. Vous devez reprogrammer votre cerveau et lui donner d’autres instructions pourqu’il arrive à lire et à considérer le programme non comme un virus mais comme un bon programme nécessaire à votre développement personnel.

Vous aurez beau fuire votre peur, elle ne vous quittera jamais. Elle va plus se nourrir et devenir de plus en plus grande et se transformer en un handicap à votre réussite socio-professionnelle

Alors peu importe ce qui vous fait peur, n’oublie jamais que la peur n’est qu’un l’heur, un écran de fumée qui nous empêche souvent de voir le bonheur.

N’oubliez jamais que votre plus grand bonheur se cache derrière votre plus grande peur.

Auteur : BALDE ismaila

À ces politiques ethnocentristes

À tous ces hypocrites ethnocentristes
Qui veulent mettre la nation à feu et à sang
À tous ceux qui s’erigent en donneurs de belles leçons
Des escrocs en costard qui pillent nos richesses

Épargnez nous votre soi-disant lutte pour la démocratie
Quand nos droits sont traînés au couloir de la mort
Vous nous maintenez toujours dans votre oligarchie
Et des innocents sont condamnés chaque jour à tort

Vous trompez le peuple avec des discours aiguisés
Et vous déguisez le mensonge
Bande de voleurs et vendeurs d’illusions
Vous vous êtes gavés jusqu’à l’indigestion

Des promesses fleuves qui s’évaporent quand le jour se lève
Emportées par le vent, elles disparaissent telle la fumée qui s’élève
Toujours les mêmes problèmes qui surgissent quand le voile se lève
Vous n’êtes innocent que dans votre inconscience et vos songes
Vous n’avez les mains propres que dans vos rêves et vos mensonges

Vous vous complaisez avec le colonisateur d’hier
Dans cette folie absurde, vous vous sentez fier
Un jour l’histoire vous rattrapera froid comme l’hiver

Au coeur du débat
Vous politisez tous vos discours
Vous cherchez à nous diviser
En parlant d’ethnies tous les jours
Qu’il y aurait celles qui méritent le pouvoir
Et d’autres qui sont vaines et dérisoires
Vous transformez le pays en empire
Et chaque instant devient plus pire

Vous souhaitez l’affrontement mais vous ignorez sa réalité
Face aux mêmes électeurs, les mêmes peurs sont agitées
Votre arrogance n’a d’égale que votre lâcheté
Vous soufflez sur des braises, planqués dans votre confort
Nous défendons l’unité tant que la mort reste inodore

Vous jouez aux prostituées pendant que le peuple agonise
Et vous attendez de nous qu’on vous suive enchaînés comme des moutons
Un jour se réveillera le peuple de sa longue hibernation
Un jour vous répondrez à sa colère et son indignation

Cette grande nation est la nôtre
Jamais vous ne pourrez vous l’approprier
Cette belle richesse est la nôtre
Jamais on ne vous laissera la dilapider

Du pouvoir à l’opposition vous êtes tous les mêmes
Bande de vampires et suceurs de sang
La nuit vous braquez nos rêves
Le jour vous jouez aux innocents

Comment aimer quelqu’un qui oppose les communautés
Vous souhaitez l’affrontement entre
Peulhs et malinkés
Bagas et Diakankés
Soussous et Forestiers
Vous ne vous sentirez apaisés que lorsque les ethnies se seront traquées
Lorqu’elles se seront brusquées, persécutées pour certains choix
Lorsqu’elles se seront parquées, exécutées pour certaines fois

Vous voulez nous plonger dans une guerre sans lendemain
Un jour vous rendrez compte à quel point précieuse est la paix
Faut-il perdre un bienfait pour en apprécier la valeur ?
Faut-il s’approcher du feu pour en constater la chaleur ?

À bout de souffle, la Guinée est en apnée
Depuis plus cinquante (50) ans elle a sur le cou une épée
Victime de vos jeux de pouvoir, vos désirs sordides
C’est le jeux de la division, de vos visions morbides

Vu qu’hier était mieux qu’aujourd’hui, demain m’inquiète
Vos chemins sont jonchés de cadavres, vos tiroirs de squelettes
Dans votre folie du pouvoir, soyez sûr et certain
Chaque vivant d’aujourd’hui est un mort de demain

Derrière chaque sourire se cache une âme qui pleure
Derrière chaque fou rire coule des larmes de douleur
Nos espoirs s’envolent emportés par les nuages
L’avenir est incertain quand le présent n’annonce que l’orage

Pour toutes ces âmes perdues , emportées par votre folie
Pour tous ces jeunes partis, ensevelis dans les profondeurs de l’oubli
Ces familles qui à jamais verseront des larmes
Pour leurs fils disparus trop tôt, tués par vos armes

Cette arrogance dans vos attitudes se fera violer par le temps
Ce qui doit arriver n’est jamais loin, profitez de l’instant présent
Un jour vous partirez, c’est le destin le plus certain

BALDE Ismaila (écrivain de demain) ✍️✍️✍️

Poésie sur les murs

Les poètes du monde entier (World Poetry Movement ) se mobilisent pour #un monde sans mur. Ils publient cet appel à participation que nous relayons :
« Nous pouvons voir que dans différents points du monde (Amérique, Europe, Moyen orient, Inde…) de nouveaux murs s’élèvent, divisant les peuples. Des murs concrets fais de barbelés ou invisibles, mais très hauts construits sur l’argent et les inégalités.
En tant que poètes, participant au Mouvement Mondial de Poésie, nous prenons position pour un monde libre de toute discrimination entre les peuples du fait de leur couleur, de leur identité, de leur statut social, de leur sexe ou de leur croyance.
La Poésie est un moyen de faire tomber les murs entre nous et ceux qui sont à l’intérieur de nous mêmes.
C’est pourquoi nous appelons tous les poètes du monde à prendre part à la campagne internationale pour un monde sans mur et à organiser partout dans leur pays, des événements sur ce thème pendant le mois de février 2019 ».
Les éditions Ganndal proposent leur page « Poésie sur les murs » https://www.facebook.com/surlesmurslapoesie/ pour servir de support aux poètes guinéens qui voudraient écrire un poème sur ce thème. Mais vous pouvez aussi, manifester vos idées sur votre page, votre blog, dans les rues, les salles de spectacles, les espaces culturels.
Si vous voulez profiter de la page « Sur les murs la poésie » , merci d’envoyer votre texte à : editionsganndal@gmail.com
L’action durera tout le mois de février.
à vos plumes !
Marie Paule

Ma mère que j’aime !

MÈRE

Que dire de cet amour
Dans ton coeur qui grandit toujours
De ton éternel sourire
Quand le monde devient de plus en plus pire

Dans ce monde de ténèbres où tout n’est que chimère
Ton amour n’est point chose vaine et éphémère

Dans tes bras tu me portes avec amour et tendresse
Tendrement tu me couvres de baisés et caresses
Près de toi c’est la paix et le bonheur
À tes côtés j’oublie peine et malheur

Quand le ciel se voile
Que gronde le tonnerre
Quand s’éteint la lumière
Que le diable se dévoile
Dans ton sourire je me noie

Quand souffle le vent
Que l’espoir s’envole
Telle la poussière emportée par le vent
Dans ton regard je trouve ma belle étoile

MÈRE

Dans tes mots, je puise force et sagesse
Dans mes maux, tu me soignes avec amour et tendresse

Quand s’éveille
En moi l’enfant qui sommeille
Tu me chantes la berceuse
Avec ta voix douce et mélodieuse

Femme noire
Femme Africaine
Toi qui m’as donné la vie
Grand est ton coeur qui bat
Grande est ta force au combat

Tu est mon bouclier, ma glaive
Tu es ma lumière dans les ténèbres

Tu es la splendeur des splendeurs
Tu es mon sourire dans la douleur
Tu es mon étoile, ma lune, ma merveille
Dans tes bras je trouve mille merveilles

BALDE ismaila

(écrivaindedemain)✍️✍️✍️